JOEY, INGÉNIEUR ESSAI TERRAIN CHEZ NABAIJI

Joey
ingénieur essai terrain chez decathlon | nabaiji

Découvrez le métier de Joey, ingénieur essai terrain chez DECATHLON | NABAIJI.
Il répond à nos questions pour nous expliquer les différents tests effectués sur vos futurs produits et nous partager sa vision du métier.

Découvrez le métier de Joey, ingénieur essai terrain chez DECATHLON | NABAIJI.
Il répond à nos questions pour nous expliquer les différents tests effectués sur vos futurs produits et nous partager sa vision du métier.

En quelques mots, en quoi consiste ton poste ?

Je m’occupe des tests dans le but de faire preuve d’objectivité pour la conception. Il y a différents tests que nous effectuons.

Les tests d’aide à la conception : ce sont des allers retours entre phase de prototypage, de tests puis d’analyses, pour être sûrs que le cahier des charges d’usage défini par le ou la Chef·fe de Produit soit respecté.
Par exemple pour les palmes TONIFINS, dans le cahier des charges d’usage, l’objectif principal était de muscler les fessiers et les ischio-jambiers (arrière des cuisses). Lors du prototypage, on fait des produits que l’on appelle des “monstres”, ici, c'était pour tester la voilure, la courbure, la longueur, etc. Après ces tests, le but est d’en faire sortir des aides à la conception.

Les tests concernant des projets de recherche : ils sont là pour comprendre un paramètre et nourrir les stratégies de conception.

Les tests des avantages produits : une fois que le produit est terminé, on effectue une dernière session de test pour vérifier sa fiabilité et sa performance. On s'intéresse ici à une fonction particulière du produit (propulsion d’une palme, travail musculaire, maintien d’un maillot, etc), qu'on va comparer à un ensemble de produits pour communiquer en magasin sur la performance, fonction par fonction. Cela sert d'aide aux choix pour les utilisateurs en magasin, et à décrire nos produits sans publicités mensongères.

Les tests de longue durée sont spécifiques à l’étude de la durabilité du produit. On peut mener ces tests sur le produit dans sa globalité ou bien pour provoquer un défaut spécifique. Lors de ces tests, nous allons par exemple vérifier que la qualité est suffisante par rapport au niveau attendu. Si les palmes sont censées correspondre à une utilisation régulière sur deux ans, on va faire la corrélation entre le terrain et le labo pour simuler la réalité et voir si les palmes sont toujours d’aussi bonne qualité après cette simulation des 2 ans (efficacité du produit mais également durabilité par rapport à l’environnement).

La partie de tests doit représenter 5 à 10% du travail. Tout le reste, c’est de la gestion de projet, de l'analyse, de la stratégie, des audits, de la préparation de test et des pré-tests (pour être certain qu’il n’y ait pas de biais, etc). C’est un métier avec beaucoup de sciences, de statistiques.... Il n’y a pas que le test en lui-même. On crée des protocoles de test, on analyse des données, on apprend à quantifier une différence (par exemple 2% de différence entre deux paramètres peut être énorme ou bien tout petit en fonction du domaine étudié).

Si tu étais absent de ton travail, quelles seraient les conséquences ?

On fait des tests pour communiquer les fonctions des produits en magasin, pour accompagner la conception et pour s’assurer de la qualité des produits. On accompagne et on forme également les Ingénieur·es Produit (IP) pour des tests, chaque Ingénieur·e a donc une part de test qu’il réalise. Sans les tests (au sens large), il y aurait beaucoup moins de fiabilité, l’apport de connaissance ne serait pas le même. Par conséquent, la qualité de nos produits ne serait plus la même non plus.

Si l’on prend la phase de développement produit dans sa globalité, à quel moment interviens-tu ?

J’interviens à toutes les phases :
- En amont, pour l’apport de connaissance,
- Pendant la conception, notamment avec les nombreux allers et retours entre les prototypages, les tests et les analyses,
- À la fin du projet, pour tous les tests de validation produit effectués avec l’Ingénieur·e Produit pour ainsi valider le projet.

Avec quelles équipes interagis-tu au quotidien dans ton métier ?

Les deux types de métier avec lesquels j'interagis le plus au quotidien sont les Ingénieur·es Produits (IP) et les Chef·fes de Produit (CDP). Je suis également en relation constante avec les Ingénieur·es Essais Labo (IE) et les Ingénieur·es Recherche et Développement (IRD).

Quelles sont selon toi les 3 qualités à avoir pour occuper ce poste ?

La première chose qui me vient en tête est le fait d’avoir un esprit scientifique et d’aimer tout ce qui s’y réfère ! Ce métier demande beaucoup d’analyse de données, d’audit et de calculs.

Il y a ensuite la fiabilité qui est importante à mes yeux. Lorsque l’on fait appel à nous, on fait appel à notre domaine d’expertise. Lorsque l’on s’engage sur un projet, on compte sur nous. Enfin, je dirai qu’il faut savoir être challengeur. Lorsque le ou la Chef·fe de Produit vient nous voir pour des tests, notre rôle va aussi être de savoir prendre du recul et de savoir challenger ses idées pour être certains d’aller ensemble dans la bonne direction.

J’ajouterai également qu’il faut savoir se servir de ses mains ! Pour monter un banc de test, accessoiriser le terrain, etc…

Qu’est-ce que tu aimes dans ton métier et qu’est-ce qui t’a fait arriver jusqu’ici ?

J’adore tout le côté scientifique de ce métier. J’aime également que chaque jour soit différent, il n’y a pas de journée type, ce n’est pas le même métier tous les jours. Ce n’est pas un métier de bureau, je suis actif, je suis sur le terrain. J’ajoute à cela le fait que ce métier me fait côtoyer de nombreuses personnes au quotidien. Entre les Ingénieur·es, les Chef·fes de Produits mais également les collaborateurs des autres marques et les testeurs de tous niveaux, nous sommes tous en interconnexion et les échanges sont riches.

Dès le début, juste après le bac, je savais déjà ce que je voulais faire. J’ai intégré un master STAPS en ingénierie et ergonomie des activités physiques puis je suis d'abord entré chez NABAIJI en stage en 2017. J’ai ensuite enchaîné avec un CDD puis un stage de fin d’étude pour finalement ne plus partir de NABAIJI et DECATHLON !

"Il n’y a pas de journée type."

Quel est ton plus beau souvenir chez nabaiji ?

Le premier souvenir marquant qui me vient en tête était lors d’une de nos réunions collectives avec toute l’équipe de NABAIJI. J’étais alors en stage de fin d’étude. Cette réunion a eu lieu sur 2 jours et ce fut un moment intense pendant lequel j’ai pu prendre pleinement conscience du côté “humain” de NABAIJI. Derrière tout le travail quotidien des équipes, il y avait de vrais liens qui nous unissent. C’était également le départ de notre ancien chef de marque, les collègues lui avaient préparé une chanson, il y a eu beaucoup d’émotions et d’interventions à son sujet pendant ces 2 jours. Chez NABAIJI tout le monde est bosseur, tout le monde est bon dans son travail mais au-delà de ça les gens s’apprécient vraiment beaucoup et tout le monde s’entend super bien.

Retrouvez plus de métier

DAMIEN, CHEF DE PROJET ET LEADER CIRCULARITÉ CHEZ NABAIJI

DAMIEN, CHEF DE PROJET ET LEADER CIRCULARITÉ CHEZ NABAIJI

Découvrez l'interview de Damien, chef de projet et leader circularité chez Nabaiji.
AUDRIC, DIRECTEUR TECHNIQUE CHEZ NABAIJI

AUDRIC, DIRECTEUR TECHNIQUE CHEZ NABAIJI

Découvrez l'interview d'Audric, directeur technique chez Nabaiji.
CÉCILE, INGÉNIEURE PRODUIT CHEZ NABAIJI

CÉCILE, INGÉNIEURE PRODUIT CHEZ NABAIJI

Découvrez l'interview de Cécile, ingénieure technique chez Nabaiji.
JUSTINE, MODÉLISTE CHEZ NABAIJI

JUSTINE, MODÉLISTE CHEZ NABAIJI

Découvrez l'interview de Justine, modéliste chez Nabaiji.
CORALIE, DESIGNER TEXTILE

CORALIE, DESIGNER TEXTILE CHEZ NABAIJI

Découvrez l'interview de Coralie, designer technique chez Nabaiji.
YANN ET GIULIANA, LEADERS UTILISATEURS CHEZ NABAIJI

YANN ET GIULIANA, LEADERS UTILISATEURS CHEZ NABAIJI

Découvrez l'interview de Yann et Giuliana, tout deux leaders utilisateurs (dits chefs de produit) chez Nabaiji.
DAMIEN, LEADER DE L'ÉQUIPE DESIGN CHEZ NABAIJI

DAMIEN, LEADER DE L'ÉQUIPE DESIGN CHEZ NABAIJI

Découvrez l'interview de Damien, leader de l'équipe design chez Nabaiji.