LE MEILLEUR SPORT POUR MAIGRIR : RUNNING OU NATATION ?

Pour perdre du poids, mieux vaut se tourner vers la natation ou le running ? Ayant tous deux de grandes qualités, comment les départager ? D’ailleurs faut-il vraiment les opposer ? 

C’est décidé, vous souhaitez vous affiner voire de perdre quelques kilos. Vous êtes prêt.e à reprendre le sport de façon régulière. Problème, natation ou course à pied ? Vous hésitez. Voici tous nos conseils pour vous aider à faire votre choix face à ce dilemme cornélien !

COURSE À PIED ET NATATION : QUELS BIENFAITS ?

Vous savez que la natation et le running possèdent de nombreux atouts. Mais concrètement, quels sont-ils ? Voici un bilan des points forts de chacun, course à pied VS natation que le match commence !

La course a pied pour ameliorer son cardio

LA COURSE À PIED

Geste naturel, maîtrisé depuis des milliers d’années par l’homme, la course à pied ne cesse de séduire de nouveaux adeptes. Au vu de tous ses bienfaits, on aurait effectivement tort de s’en priver ! On ne peut plus abordable, il suffit d’avoir une bonne paire de baskets, ainsi qu’une brassière adaptée pour les femmes, pour se lancer dans les foulées. Mais qu’en est-il pour le corps ? Le running a-t-il le pouvoir de faire maigrir ?

1/ La course à pied est l’un des sports qui permet de brûler le plus de calories. Cela représente en moyenne 500 calories consommées par heure pour une allure de 10 km/h. Sport d’endurance, il va puiser votre énergie dans vos réserves de graisse, en particulier la graisse abdominale (nous sommes nombreux à lui donner avec plaisir). En plus, courir stimule votre métabolisme, de ce fait vous dépensez de l’énergie pendant l’effort, mais aussi après et ce pendant plusieurs heures !

2/ Le running améliore la santé cardiaque en renforçant le cœur. Quand vous courez vous augmentez votre rythme cardiaque ce qui permet d’oxygéner l’organisme. Des muscles bien oxygénés permettent de gagner en énergie et donc, cercle vertueux, de faire de meilleures performances. Aussi, un cœur musclé est moins sollicité en phase de repos ce qui a pour conséquence de diminuer la fréquence cardiaque. Pour ces raisons, le running protège des maladies cardio-vasculaires.

3/ Insomniaque ? La course à pied peut vous aider. Il est très bénéfique pour les personnes souffrant de troubles du sommeil de courir régulièrement car ça facilite l’endormissement et aide à dormir plus longtemps. Néanmoins, évitez de courir peu de temps avant l’heure du coucher sous peine de subir l’effet inverse. Vous êtes prévenu.e !

4/ Nous cherchons tous à être heureux.se, non ? Eh bien c’est prouvé le running y contribue ! L’action de courir stimule les sécrétions d’hormones du bien-être, plus connues sous le nom d’endorphines. En cas de déprime, vous savez quoi faire ! C’est également un sport reconnu comme un bon allié pour réduire le stress puisqu’il diminue les hormones qui en sont à l’origine : le cortisol et l’adrénaline.

La natation pour maigrir ?

LA NATATION

La natation n’est pas beaucoup plus onéreuse que la course à pied. Maillot de bain, bonnet et abonnement à la piscine municipale, vous voici prêt.e à faire votre entrée dans le grand bain. Niveau qualités, elle n’a pas à rougir face aux avantages de la course à pied. La natation possède elle aussi de nombreuses cordes à son arc ! Alors, est-il plus intéressant de se tourner vers la natation pour maigrir

1/ La natation est un sport porté, dans l’eau vous ne ressentez qu’un tiers de votre poids terrestre. En nageant vous ne faites pas subir d’impact à votre corps. Ainsi vous préservez vos articulations. Au contraire, il peut même soulager de certains maux comme les douleurs lombaires.

2/ Tout comme la course à pied, la natation fait partie des sports d’endurance. De ce fait, elle contribue elle aussi à réduire les risques cardio-vasculaires.

3/ Sport complet faisant travailler l’ensemble du corps, en nageant vous vous dépensez énormément. Comptez 400 calories brûlées en une heure à vitesse modérée. De quoi se motiver à sauter le pas !

4/ Cardio mais pas que ! Bras, jambes, épaules, dos, abdos, vous sollicitez l’ensemble de votre corps. Nager oblige le muscle à travailler dans un milieu aquatique bien plus dense que l’air, le forçant à faire un effort supplémentaire. Résultat, vous augmentez votre force et votre tonus musculaire. Idéal pour se dessiner une silhouette harmonieuse.

5/ Vous gagnez en flexibilité et en amplitude en mettant au travail tendons et ligaments.

6/ L’effet massant de l’eau allié à la contraction puis décontraction du muscle améliore le retour veineux. Cela a pour conséquence de diminuer la culotte de cheval, la cellulite et la sensation de jambes lourdes.

ALORS, QU'EST-CE QUE L'ON CHOISIT ?

Choisir c’est renoncer, or il serait regrettable de se priver des bienfaits d’un de ces sports. Complémentaires sur de nombreux aspects, ils forment un duo gagnant ! Que vous ayez un objectif de perte de poids ou non, l’idéal est donc de combiner les deux en trouvant votre équilibre. On vous explique pourquoi.

1/ Diversifier ses entraînements pour vaincre la monotonie. Un sport pratiqué plusieurs fois par semaine, dont les séances se suivent et se ressemblent peut parfois devenir ennuyeux. Résultat, votre motivation diminue et quand l’envie n’est plus là eh bien les performances en pâtissent. Ajouter un sport complémentaire à celui que vous pratiquez aura l’avantage d’apporter un renouveau à votre routine. Et avec ça, de nouveaux défis !

2/ Miser sur un entrainement natation / running, c’est aussi faire travailler le corps dans sa globalité. Même si ces deux sports sont réputés pour être complets, chacun fait travailler des zones du corps en particulier. La natation se concentre principalement sur le haut du corps : bras, épaules, abdos, dorsaux. Elle renforce le dos ainsi que le gainage. Bien sûr, précisons que cela dépend du type de nage que vous pratiquez. La course à pied, elle, se focalise davantage sur le bas du corps. Jambes et fessiers sont les plus sollicités puisqu’ils permettent la propulsion. Les mixer, c’est la clé pour être en bonne santé et avoir une silhouette harmonieuse.

3/ Complémentaires, ces sports le sont aussi quand il s’agit de progresser et d’améliorer ses performances. Le duo permet une meilleure récupération ainsi qu’un véritable renforcement musculaire. Aussi, vous mixez les types de respiration ce qui au fil des séances vous fait gagner en endurance tout en réduisant l’essoufflement.

4/ Le sport est un ingrédient essentiel pour être en bonne santé. Il est évidemment un allié de taille en cas de perte de poids. Néanmoins, il est indispensable de coupler votre activité sportive à une alimentation saine, véritable carburant ! Que vous souhaitiez mincir ou simplement maintenir votre poids, aucun sport ne se substitue à une alimentation variée et équilibrée.

PLAN D'ENTRAÎNEMENTS POUR MAIGRIR

Que vous soyez plutôt nageur.se ou plutôt coureur, voici trois programmes différents alliant les deux sports. Suivis avec régularité et combinés à une alimentation équilibrée, ils vous permettront de vous affiner en prenant soin de votre santé. Ready ?

Pour les nageur.ses : 3 séances / semaine (2 natation - 1 running).

Natation séance 1 : Axée sur l’endurance

Échauffement

- 8X50 m (2 crawl, 2 dos, 2 crawl, 2 brasse) 

- Repos 15"

Jambes (sans les bras)

- Palmes 500 m (50 m sur le ventre, 50 m sur le dos)

Pull boy (sans les jambes) :

- Nage avec plaquettes 6x100 m

- Repos 15" 

Nage complète sans matériel :

- 16X50 m

- 2 x aérobie lent (on ne dépasse pas les 160 pulsation / minute)

- 2 x aérobie moyen (au dessus de 160 pulsation / minute)

- Repos 15"

Récupération :

- 200 m (50 dos, 50 brasse)

- Total: 2500 M

Séance 2 : Axée sur de la vitesse

Échauffement

- 6X100 m

- 1 crawl, 1 dos,1 brasse, le tout répété deux fois

- Repos 15" 

Jambes (sans les bras)

- Palmes  8x50 m 

- 25 m vite + 25 m lent

- Repos 20"

Pull boy (sans les jambes)

- Nage avec plaquettes 600 m ( respiration 3/5/7 par 50) à répéter 4 fois.

Nage complète sans matériel :

- 8X50 m

- Repos : 30" ( 25 m vite + 25 m lent )

Récupération

- 200 m au choix

Total: 2200 M

Course à pied : 10 km en 50 minutes

Pour les coureurs : 3 séances / semaine ( 1 de natation - 2 de running)

Séance 1: Axée sur l’endurance long avec un changement de rythme

Échauffement

- 12x50 m

- 2 crawl, 1 dos, 2 crawl, 1 brasse à répéter deux fois

- R 15"

Pull boy (sans les jambes)

- Nage avec plaquettes 3x300 m

- 1 lent, 1 moyen, 1 vite

- Repos 30" 

Nage complète sans matériel

- 12x100 m

- 1 aérobie lent (on ne dépasse pas les 160 pulsation / minute)

- 2 aérobie moyen (au dessus de 160 pulsation minute)

- Repos 20" 

Récupération

- 6x50 m

- Repos 10" (25 m dos, 25 m brasse)

Total: 3000 M

Course à pied

- Séance 1 : 7 km

- Séance 2 : 10 km

Pour les tout terrain : 4 séances / semaine ( 2 de natation - 2 de running)

Séance 1 natation : axée sur la technique et l’endurance

Échauffement

- 8X50 m crawl en comptant les mouvement de bras, c’est-à-dire effectuer le moins de mouvements possible dans le 50 m

- Repos 15" 

Jambes (sans les bras)

- Palmes 4X100 m

- 1 battement sur le ventre,1 sur le dos, 1 ondulation sur le ventre et 1 ondulation sur le dos

- Repos 15" 

Pull boy (sans les jambes) :

- Nage avec plaquettes 16x50 m

- 1 respiration en 3 temps ,1 respiration en 5 temps, 1 respiration en 7 temps, 1 respiration en 9 temps à répéter 4 fois.

- Repos 15"

Nage complète sans matériel

- 6X100 m

- 2 crawl en comptant les mouvements, 1 dos, 2 en crawl et 1 en brasse

- Repos 15" 

Total: 2000 M

Séance 2 natation : axée sur la vitesse et le changement de rythme

Échauffement

- 600 Pull (on utilise que les bras) 75 crawl 25 dos à répéter 6 fois

Jambes : (Palmes)

- 25 m vite + 25 m lent

- 50 m vite + 50 m lent

- 75 m vite + 75 m lent

- 100 m vite + 100 m lent

Pull plaquettes (on utilise que les bras)

- Nage avec plaquettes 8X100 m

- 1 aérobie lent (on ne dépasse pas les 160 pulsation / minute) 

- 1 aérobie moyen (au dessus de 160 pulsation / minute)

- Repos 15" 

Nage complète sans matériel

- 25 m vite + 25 m lent

- 50 m vite +50 m lent

- 75 m vite +75 m lent

- 50 m vite +50 m lent

- 25 m vite +25 m lent

Récupération : 150 m au choix

Total : 2500 M

 

Course à pied :

Séance 1 : 7 km

Séance 2 : 7 km

CES CONSEILS PEUVENT VOUS INTÉRESSER 

Conseils
NATATION : COMMENT MUSCLER SES BRAS ?
Vous souhaitez muscler vos bras ? Vous cherchez des exercices qui changent de votre salle de sport ? Découvrez notre séance de natation spéciale bras !

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire

Rédiger un avis
HAUT DE PAGE