LA CIRCULARITÉ CHEZ NABAIJI

LA CIRCULARITÉ CHEZ NABAIJI

Mais au fait, c'est quoi un système circulaire ?

Auparavant, la production de nouveaux produits se basait sur un système linéaire : on prélève une ressource, on la transforme, on l’utilise et ce produit deviendra un déchet.

Dans un système circulaire, on vise à changer cela en limitant le gaspillage des ressources et l’impact environnemental. C’est notamment en faisant en sorte que le cycle de vie du produit fasse une boucle, au lieu de faire une ligne droite. L’objectif ? Que ce dernier devienne une ressource à la fin de son cycle de vie pour la création d’autres produits, et non plus un déchet.

LA CIRCULARITÉ CHEZ NABAIJI

Mais alors, comment il fonctionne ce système circulaire chez nous ?

C’est simple, tout s’articule autour de 3 axes : réutiliser, réparer, recycler.

Si on continue d’utiliser le produit, on sauve l’intégralité de sa valeur.
Si on répare le produit, on lui ajoute de la valeur.
Si on recycle le produit, on récupère la valeur de la matière.

LA CIRCULARITÉ CHEZ NABAIJI

Quels produits sont concernés ?

Pas de favoritisme : tous les types de produits sont concernés (palmes, lunettes, maillot de bain, serviettes, combinaisons, etc.).

L’idée est que tous les produits que l’on va concevoir doivent pouvoir s’insérer dans notre processus de circularité. Dans un premier temps, nous favoriserons sa réutilisation, puis sa réparabilité et enfin son recyclage.

En fonction de son éligibilité et de son état, il sera traité grâce à un des 3 processus. Par exemple, le maillot de bain est principalement éligible au recyclage. En effet, la réutilisation par un·e autre utilisateur·rice est peu commune (pour des questions d’hygiène) et difficilement réparable. Il faut faire des choix et définir ce qui est le plus adapté selon le type de produit, sa matière ou encore son état.

Qu’est-ce qui est mis en place aujourd’hui chez Nabaiji ?

Une collaboration a débuté en 2019, avec Subea et d’autres équipes du Centre de développement des sports d'eau Decathlon (Water sport CENTER à Hendaye), dans le but de travailler ensemble sur des projets pour lesquels nous avons les mêmes enjeux. La coopération est basée sur l’économie circulaire.

Chez Nabaiji, on a choisi de se tourner vers le futur. Notre priorité est donc de concevoir des nouveaux produits intégrés dans un système circulaire plutôt que d’utiliser de nouvelles ressources.

Concrètement, pour la création de nouveaux produits, on va réfléchir en amont à son extension de vie, ou à sa fin de vie. Par exemple, pour le maillot de bain, les combinaisons néoprène et les serviettes, nous menons des recherches sur le recyclage. Quant aux lunettes, nous travaillons sur la réparation et le recyclage.

LA CIRCULARITÉ CHEZ NABAIJI
LA CIRCULARITÉ CHEZ NABAIJI

Faire des palmes avec des palmes

S1E1: Des palmes avec des palmes

En 2021, on a lancé une grande collecte de palmes usagées. Vous pouvez retrouver nos bacs de collecte dans plusieurs magasins DECATHLON ainsi que dans des clubs de plongée et des lieux de pratique de natation.

LA CIRCULARITÉ CHEZ NABAIJI

Une fois collectées, que deviennent vos palmes cassées ou usagées ? Elles sont envoyées en recyclage, près de Lyon, en France. Là, elles sont broyées puis lavées, pour être fondues et transformées en granulés. C’est ce nouveau composant qui constitue notre matière recyclée !

La suite est en cours de développement. Les granulés recyclés seront envoyés chez nos fournisseurs de produit fini en Italie. Là, il pourra injecter la matière recyclée à 100 % ou associé avec des matières vierges, le plastique recyclé deviendra de nouvelles palmes. Comme pour nos gammes actuelles, ces produits seront testés en laboratoire et en condition réelle avant de passer l'homologation et garantir la qualité d'usage. Un nouveau cycle de vie peut alors commencer !



Notre objectif est de pouvoir renouveler ce cycle plusieurs fois et ainsi pouvoir vous proposer en magasin des palmes conçues à partir de vos anciennes palmes recyclées. C’est ça la circularité.