Choisir sa musique en natation synchronisée

Vous vous demandez comment sélectionner LA musique pour votre chorégraphie de natation artistique ? Suivez notre guide et trouvez votre bande-son.

Lalie Chassaigne mp3

Un nouveau ballet ou un duo de natation synchronisée à monter ? Pas toujours facile de trouver LA musique. Celle que le public applaudira avec enthousiasme et que le jury approuvera avec une note artistique au max. Dans cet article conçu avec Justine et Margaux, 2 mordues de la discipline, on reprend toutes les bonnes questions à se poser. Pourquoi est-il important de bien choisir sa musique en natation artistique ? Comment la sélectionner ? Quelle durée prévoir ? 
Les “Do & Don’t” de la synchro version musicale, c’est par ici ;) 

Choisir sa musique en natation synchronisée

POURQUOI LA MUSIQUE EST-ELLE IMPORTANTE EN NATATION SYNCHRONISÉE?

Choisir sa musique en natation synchronisée
Choisir sa musique en natation synchronisée

COMMENT TROUVER SA MUSIQUE EN NATATION ARTISTIQUE ?

Dans l’absolu, tout est possible ! Des univers musicaux romantiques, classe, pêchus... Ils peuvent être connus ou pas du tout. Issus de films, de dessins animés ou composés pour l’occasion. Plusieurs façons de procéder pour trouver votre couleur sonore:

Rechercher
Pour trouver votre mélodie vous avez 2 possibilités. Soit votre thème est déjà déterminé, comme le tango par exemple. C’est plus facile, car le champ de recherche est plus restreint. Soit vous partez de zéro. Votre choix musical déterminera alors votre thème. Si vous avez par exemple opté pour le French cancan d’Offenbach, votre thème en découle naturellement. Ecoutez beaucoup de titres de tous genres : les applications comme Deezer et Spotify sont vos meilleures alliées. 

S’inspirer

Vous avez retourné toutes les plateformes musicales et vous n’avez toujours rien ? Quelques conseils pour trouver l’inspiration :

- Regardez ce que choisissent les athlètes dans d’autres sports, comme le patinage artistique ou la gymnastique. Observez leurs thèmes et leurs montages. 
- Soyez à l’affût. Une session shopping de prévue ? Ouvrez grandes vos oreilles dans les magasins. C’est sûr, dans les playlists qui tournent en boucle, vous allez trouver votre bonheur ! Vous avez un coup de coeur ? Dégainez votre smartphone et “shazamez” le morceau pour avoir toutes les infos : titres et interprètes. 
- Allumez votre télé et écoutez les musiques des publicités. Elles sont généralement hyper adaptées aux spectacles de natation artistique. Normal, elles sont travaillées pour être catchy ! Les bandes originales de films constituent également un catalogue de choix pour trouver l’inspiration.
- Allez sur Youtube et regardez les ballets synchro de haut niveau : les équipes espagnoles et canadiennes, notamment, sont des modèles en matière d’incarnation et d’interprétation de leurs thèmes.
- Misez sur l’originalité : un titre auquel on n’aurait pas pensé spontanément ou qui peut paraître osé pour un ballet de natation synchronisée. Si c’est parfaitement assumé, vous courez droit au triomphe :D Tentez par exemple un ballet d’équipe rock sur du Led Zeppelin !

Quelle durée de musique prévoir en natation synchronisée ?

Une fois votre choix fait, reste à déterminer la durée. Tout dépendra du type de représentations : gala / compétition ? Programme libre / figures imposées ? Pour le gala annuel du club, faites comme vous le sentez ! Ce sont surtout vos capacités d’endurance qui seront déterminantes pour la longueur de votre danse. 
En compétition, il faut savoir s’il s’agit d’un ballet d’équipe, d’un combiné, d’un duo ou d’un solo. Plus il y a de nageuses, plus le numéro sera long: entre 2 mn et 5 mn en tout (les 10 secondes max. passées à l’extérieur du bassin comprises). Sur ce temps déterminé, vous pouvez prévoir une marge de plus ou moins 15 secondes. Pour plus de précisions, consultez le règlement officiel sur le site de la Fédération Française de natation.
Pensez-y : la diffusion de musique est soumise aux droits d’auteur. Celui-ci est collecté par la SACEM. Pratique : dans le cadre des compétitions, vous transmettez le nom et la durée de vos morceaux aux organisateurs qui se chargent ensuite de les déclarer.

Lalie Chassaigne

Les tendances musicales en natation synchronisée

S’il y a une quinzaine d’année, les thèmes musicaux avaient la cote en compétition, on remarque qu’aujourd’hui les tubes internationaux se taillent la part belle. Les chansons en Français ne semblent pas connaître le même succès, sans doute parce qu’elles limitent l’identification et la compréhension à l’international. On fait de plus en plus appel à des sons électros et dans le même temps les mouvements s'accélèrent. Ainsi, les bandes originales de film, comme Roméo+Juliette, laissent de plus en plus place à Woodkid, David Guetta, Parov Stelar, Mark Ronson, Caravane Palace, etc. Outre une ambiance de feu assurée autour du bassin, ces choix permettent aussi à la discipline d’être davantage médiatisée.  Opter pour la dernière tendance présente aussi quelques risques. D’abord, c’est s’angoisser à l’idée d’avoir adopté le même morceau qu’un autre club. Ensuite, la musique du moment est peut-être incontournable lorsque vous montez votre chorégraphie, mais sera sans doute démodée 9 mois plus tard lors de la compétition. Enfin, vous risquez de vous “reposer” dessus. Vous vous assurez l’adhésion du public, mais sans effet de surprise... Vous devrez compenser avec une chorégraphie aussi exigeante qu’efficace. La fausse bonne idée : se décider pour Le lac des cygnes de Tchaïkovski. Pourtant tout y est : le thème autour de la danse, de la nage, une belle musique avec des variations. Seulement, en natation artistique c’est vu et revu. 
Sans parler du maillot de bain blanc obligatoire… à proscrire en piscine ! ;D

Comment être sûr•e d’avoir trouvé 
le bon morceau pour sa choré 
de natation artistique ?

Validez cette check-list avant de l’adopter et de vous lancer dans un montage… chronophage :

Pour un ballet et un duo, demandez aux membres de votre équipe si ils/elles apprécient autant que vous le titre. Il est important que tout le monde se retrouve dans cette décision afin de l’assumer et d’investir collectivement la chorégraphie. 

Assurez-vous que vous n’allez pas vous en lasser rapidement. Notamment, s’il s’agit d’un son à la mode. Le supporterez-vous toujours au bout de plusieurs mois de répétitions intensives ? Pensez à votre bien-être futur, évitez les mélodies qui finiront par vous taper sur le système !

Avant même de tester et répéter dans le bassin, commencez à danser sur votre musique à la maison. Assurez-vous que vous trouvez des mouvements qui collent parfaitement dessus.

Vous avez opté pour le son d’une publicité ? Super. Vérifiez simplement que vous en trouvez une version longue. Les 30 secondes diffusées en TV seront insuffisantes pour votre numéro... de 3 mn ! 

Contrôlez aussi la bonne perception acoustique de votre musique par le public. Passez-la en live à la piscine pour tester le rendu. Des titres très rythmés, comme Les tambours du Bronx, résonnent beaucoup à l’extérieur du bassin. Ils peuvent être désagréables aux oreilles des spectateurs.

Lalie Chassaigne
Véronique Estrade

Véronique Estrade 

Yin yoga, rando, vélo… (parfois électrique, j’avoue ;-) ) : je suis une adepte du slow sport. Mon intention : concilier bien-être, évasion et loisir. Je porte aussi un regard émerveillé sur toutes les disciplines artistiques. Mes 10 ans de danse rythmique y sont certainement pour quelque chose !  Mais ce que j’apprécie surtout, c’est de me laisser gagner par l’enthousiasme des sportifs passionnés que je rencontre. Et de le communiquer ensuite dans les tutos et conseils que je rédige.