Natation : Pourquoi et comment nager avec un tuba ?

Découvrez tous les avantages à utiliser un tuba de natation ainsi que notre top 6 d’exercices.

Natation : Pourquoi et comment nager avec un tuba ?

Essoufflement à chaque longueur, mauvais alignement qui nuit à votre glisse, concentration sur la respiration et non sur la technique… Autant de désagréments qui peuvent être résolus par l'utilisation d’un accessoire : le tuba de natation. Comment me direz-vous ? Suivez-moi, je vous explique tout dans cet article !

POURQUOI NAGER AVEC UN TUBA ?

Avant toute chose, découvrons ensemble les 4 principaux avantages à utiliser un tuba de natation durant vos entraînements.

1. Améliorer votre technique de nage et votre propulsion

Utiliser un tuba frontal en natation permet dans un premier temps d’améliorer votre technique de nage. En effet, lorsque vous nagez, vous pouvez être amené à vous concentrer sur votre respiration, et par conséquent ne plus trop penser au reste de votre corps. Cela va avoir une incidence sur vos mouvements, votre alignement, et vous pouvez, à terme, prendre de mauvaises habitudes de nage. En utilisant un tuba de natation, vous n’aurez plus ce problème car vous allez pouvoir oublier votre technique de respiration pour vous concentrer pleinement sur votre technique de nage. Plus besoin de se préoccuper de la fréquence de respiration ou encore du mouvement de votre tête ! Vous allez ainsi pouvoir ressentir plus aisément les potentiels déséquilibres de votre corps et prendre conscience des points à améliorer dans votre technique de nage. Position du corps, alignement, entrée de la main dans l’eau, battements de jambes, qualité des appuis, synchronisation… Tous ces petits détails techniques pourront être identifiés et améliorés. Se concentrer sur ses mouvements permet donc de perfectionner sa technique de nage et, par conséquent, de gagner en propulsion et en efficacité.

Natation : Pourquoi et comment nager avec un tuba ?

2. Corriger votre alignement et optimiser votre glisse

Le tuba frontal va vous permettre de travailler sur votre alignement. Le fait que votre tête n’ai pas besoin de bouger pour respirer permet en effet de diminuer la résistance dans l’eau à l'avancement, et par conséquent de mieux glisser. Votre visage et votre regard sont tournés vers le fond de la piscine et votre tête reste bien fixe dans l’axe de votre corps. Cette position hydrodynamique, plus horizontale et plus gainée permet donc une meilleure glisse !

En plus de votre alignement, vous allez également travailler sur votre équilibre, en ayant pour objectif de garder cet équilibre horizontal sans l'effet de balancier non désiré. En vous focalisant sur vos mouvements, vous allez être à même de déceler par exemple un roulis des épaules trop important en crawl, entraînant un déséquilibre. Ce dernier pourra ainsi être corrigé, et votre glisse optimisée. ;)

3. Respirer à votre rythme

Nager avec un tuba offre également l’avantage de respirer à votre rythme. Cela peut vous permettre de relâcher la pression engendrée par le fait de se focaliser sur la respiration. Plus besoin de réfléchir de quel côté respirer ou tous les combien de temps, de stresser pour respirer sans boire la tasse ou de penser à votre mouvement de tête. À cela s'ajoutent les crispations que peuvent entraîner la respiration ou bien les risques engendrés par une mauvaise technique, surtout chez les débutants. Avec un tuba, respirez quand vous voulez, comme vous voulez !

4. Travailler vos capacités respiratoires

Intégrer le tuba à vos entraînements de natation va également vous permettre d’améliorer vos capacités respiratoires ! Respirer dans un tuba n’est pas inné, ce n’est pas une respiration naturelle et elle nécessite un temps d’adaptation. Vous allez donc dans un premier temps devoir vous concentrer pour arriver à calmer votre respiration. Une fois l’habitude prise, vous ne vous rendrez même plus compte que vous respirez dans un tuba ! Cette technique de respiration va permettre d’améliorer vos capacités respiratoires ainsi que de calmer votre souffle. Vous en ressentirez les bénéfices lorsque vous repasserez en nage complète sans accessoire, mais également lors de vos efforts physiques hors de l’eau.

POURQUOI CHOISIR UN TUBA FRONTAL ?

On distingue deux grands types de tubas : le tuba de natation (appelé tuba frontal, et non  tuba central comme on l'entend parfois) et le tuba de plongée. Ces deux équipements ne s’utilisent pas dans les mêmes conditions sportives et n’ont pas les mêmes spécificités. Le tuba de natation vient prendre position sur votre front, alors que le tuba de plongée s’installe au niveau de vos tempes, à droite ou à gauche.

Il est recommandé pour les nageurs d’utiliser un tuba frontal, spécifiquement conçu pour la pratique de la natation, pour des raisons pratiques. En effet, le tuba de plongée classique se situe d’un côté ou de l’autre de votre tête, cela entraîne donc un déséquilibre contreproductif en termes de glisse, alors que le tuba frontal assure une très bonne stabilité. Il vous sera également bien plus aisé de réaliser vos mouvements, notamment de crawl, avec un tuba frontal qui ne vient pas gêner votre pratique.

Natation : Pourquoi et comment nager avec un tuba ?

QUI PEUT NAGER AVEC TUBA DE NATATION ?

L’utilisation d’un tuba frontal en natation est recommandé pour tous les nageurs qui souhaitent progresser dans leur technique de nage.

On s’adresse donc principalement aux nageurs confirmés. Cependant, les nageurs débutants maîtrisant bien les bases de la nage et souhaitant aller un peu plus loin peuvent tout à fait intégrer le tuba dans leurs sessions de natation. Le tuba n’est pas recommandé au stade d’apprentissage de la nage mais il peut entrer en jeu dès que vous passez le stade du perfectionnement.

Il est également plébiscité par les triathlètes lors de leurs entraînements de natation car il permet non seulement d’améliorer leur technique mais également d’apprendre à calmer leur respiration (ce qui peut s’avérer bien utile avec le stress du départ).

Natation : Pourquoi et comment nager avec un tuba ?

COMMENT NAGER AVEC UN TUBA ?

Comment enfiler un tuba frontal de natation ?

Premièrement, laissez moi vous donner un petit conseil pratique : enfilez vos lunettes de natation (ou masque) avant votre tuba. Ensuite, c’est très simple, commencez par mettre votre bouche dans l’encoche du tuba et mordez légèrement afin de garder l’encoche en place. Saisissez ensuite les élastiques et faites les passer autour de votre tête. Une fois le tuba bien positionné, il ne vous reste plus qu’à régler les élastiques pour qu’ils s’ajustent à votre tour de tête. Le tour est joué, c’est finalement assez simple non ?

Comment respirer avec un tuba de natation ?

J’ouvre une petite parenthèse avec quelques notions de physique : nager avec un tuba c’est nager en hypoxie. Du fait du diamètre du tuba, vous allez forcément inspirer moins d’air que lorsque vous respirez normalement. Par conséquent, plus vous allez accélérer le rythme dans votre nage, et plus vous allez vous essouffler. Il est donc important d’y aller à votre rythme. L’utilisation de ce matériel de natation demande une phase d’apprentissage. Les premières séances doivent être réalisées avec modération, pas trop longues et pas trop intenses, c’est le meilleur moyen de vous habituer progressivement à cette pratique.

Avec un tuba frontal, on inspire avec la bouche et on expire avec le nez. Cette respiration n’est pas innée je vous l’accorde (surtout avec la tête dans l’eau), mais je vous rassure tout de suite, avec un peu de persévérance, tout s’apprend ;)

Mon petit conseil pratique : si vous avez du mal à expirer par le nez au début et que de l’eau a tendance à rentrer dans votre nez quand vous essayez de souffler, vous pouvez tout à fait utiliser un pince-nez et expirer par la bouche, juste le temps de vous habituer !

Natation : Pourquoi et comment nager avec un tuba ?

TOP 6 DES EXERCICES AVEC UN TUBA DE NATATION

Découvrez notre sélection d'exercices à réaliser avec un tuba de natation !

1. La nage complète

Premièrement, vous pouvez tout naturellement utiliser un tuba de natation lors de séries en nage complète. Que vous souhaitiez travailler sur des séries en endurance ou en vitesse, le tuba vous permettra "d'oublier" votre respiration, le temps de vous concentrer sur le perfectionnement de votre nage.

2. Les battements de jambes

Le tuba est un accessoire très efficace pour travailler vos battements de jambes. En effet, le fait de ne pas avoir besoin de relever la tête pour respirer va vous faire gagner en efficacité lors de vos séries de battements. Le corps reste ainsi toujours à l'horizontale, dites adieu aux mouvements de respiration qui viennent vous freiner et aux jambes qui coulent par la même occasion ! Vous pouvez alterner les séries avec et sans palmes. Si vous souhaitez travailler votre alignement (et votre gainage par la même occasion), je vous conseille de réaliser ces séries sans planche. ;) Travailler vos battements de jambes avec un tuba vous permettra d’optimiser l’exercice en améliorant votre mouvement. Un gain d’efficacité et de temps !

3. Le crawl rattrapé

Je vous propose maintenant deux exercices de crawl rattrapé, afin de varier les plaisirs. ;) Cet éducatif de crawl va vous permettre de travailler principalement sur l’entrée de votre main dans l’eau et la poussée de votre bras lorsqu’il est immergé.

La première version n’est autre qu’un crawl rattrapé classique. Vos bras vont fonctionner en relais : l’un est immobile devant pendant que l’autre travaille et vient le rejoindre, avant d’alterner. Droite, gauche, droite, gauche… À chaque fin de mouvement, vos mains viennent se toucher pour donner le top départ à l’autre bras. Avec le tuba, vous n’aurez plus à penser à la synchronisation de votre respiration et pourrez vous concentrer uniquement sur vos mouvements. Plutôt simple non ?

Justement, pour celles et ceux qui trouveraient cet exercice “trop simple”, je vous propose une seconde version du crawl rattrapé. Afin d’accentuer le travail sur le placement de votre corps et sur votre propulsion, je vous propose d’ajouter quelques secondes de pause à chaque moment où vos mains se touchent. Durant ces quelques instants, vous allez donc perdre de la vitesse et serez obligés de redoubler d’efforts sur les prochains mouvements afin de faire avancer votre corps. L’objectif ? Travailler ses appuis et avoir une meilleure propulsion.

4. Le crawl à un bras

Un nouvel éducatif de crawl pour perfectionner votre mouvement de bras : le crawl à un bras. Comme son nom l’indique, dans cet exercice, vous allez effectuer des séries en crawl en vous propulsant uniquement à l’aide d’un bras. L’autre sera positionnée sur le devant. Cet éducatif très complet permet de travailler simultanément votre amplitude de nage, votre propulsion et le retour aérien de votre bras. Le tout en restant bien gainé pour conserver votre ligne horizontale du corps et votre équilibre. Petite précision : cet éducatif est très énergivore, n’oubliez pas de changer de bras tous les 25m ou 50m !

5. L’éducatif “fesse - épaule - tête”

Cet exercice de crawl se décompose en trois niveaux, chacun grimpant un peu plus en intensité et en technicité.

Premier niveau : À chaque fois que votre bras sort de l’eau, vous allez venir toucher votre épaule avant de ramener le bras devant vous puis de recommencer le mouvement de l’autre côté. Le but est de créer un déséquilibre que vous allez devoir compenser.

Second niveau : On ajoute une étape ! Lors du mouvement aérien de votre bras, commencez par toucher votre fesse puis votre épaule, avant de ramener votre bras. Une étape de plus, c'est quelques secondes de déséquilibre supplémentaires et des efforts complémentaires à fournir à chaque mouvement.

Troisième niveau : Enfin, passons au dernier stade de cet éducatif, avant de retoucher l’eau, votre main devra toucher votre fesse, votre épaule et votre tête. Trois étapes, pour trois fois plus de travail !

Natation : Pourquoi et comment nager avec un tuba ?

6. Combiner le tuba avec d’autres accessoires

Pour finir, laissez vous tenter par la combinaison du tuba avec d’autres accessoires : des plaquettes pour améliorer votre mouvement de bras et votre propulsion ; un pull-buoy ou un élastique de nage aux chevilles pour travailler l’équilibre de votre corps et gagner en alignement ; des palmes pour renforcer le travail sur votre bas du corps.

Surtout n’oubliez pas, au même titre que tous les autres accessoires de natation, ne faites pas une session entière avec un tuba, au risque de perdre vos sensations de nage complète et de ne pas optimiser les résultats de vos exercices.

Le tuba n’a désormais plus de secret pour vous ! De ses bénéfices à son utilisation, vous avez toutes les clés en main pour réaliser une session efficace, accompagnée de votre nouvel accessoire préféré.

Pour les amateurs de nage en eau libre, il est tout à fait possible de nager avec un tuba en eau vive, c’est cependant une pratique peu courante car la probabilité que de l’eau entre dans votre tuba est bien plus élevée qu’en piscine. À vous de le tenter si vous le souhaitez ! :)

Natation : Pourquoi et comment nager avec un tuba ?

MARIE

RÉDACTRICE DECATHLON

Passionnée de danse, férue des salles de fitness, grande adepte des bassins et apprenti yogi, quand je ne pratique pas de sport, j'aime écrire autour de son histoire et de ses bienfaits !

CES ARTICLES PEUVENT VOUS PLAIRE !