materiel-jambes-natation

Le matériel de natation pour les jambes

(7) 6
Déposer un commentaire

Pour améliorer toutes les parties de sa nage, le matériel d’entraînement constitue le compagnon parfait. Que ce soit pour améliorer sa technique, gagner en puissance ou même noyer la routine, les accessoires de natation ne vous laisseront jamais tomber !

 

En natation, même si la majeure partie de l’avancement est créée par les membres supérieurs, les jambes font souvent la différence entre un bon et un très bon nageur. Pour cela, il est important d’axer certaines de ses séances de natation principalement sur les jambes.

 

J’espère donc que vous avez apporté planche et palmes, parce qu’aujourd’hui on se fait les jambes !

 

À l’eau (sans vous commander) !

 

 

PALMES DE NATATION

 

Les palmes de natation sont souvent utilisées par les nageurs de tout niveau à l’entraînement. Elles peuvent être utilisées spécifiquement pour un travail de jambes mais également en nage complète. Elles sont notamment très efficaces pour gagner en puissance de propulsion et travailler certains muscles en profondeur.

 

(Un échauffement est indispensable avant toute partie d’entraînement munie de palmes de natation. À froid, ménagez vos muscles et articulations, au risque de vous faire mal !)

 

Il existe deux types de palmes différents apportant leurs propres bénéfices chacun. Les palmes courtes et les palmes longues :

 

 

Palmes de natation courtes (zoomers)

 

Le battement avec les palmes de natation courtes, aussi appelées “zoomers” en anglais, est très proche du mouvement “naturel” sans matériel. Elles sont donc, en ce sens, moins “déstabilisantes” que les palmes longues en matière de sensations de nage.

 

Les palmes de natation courtes, garantissent une fréquence de battements élevée et sollicitent davantage le rythme cardiaque. Elles permettent notamment de concentrer l’effort sur le gainage et de faire travailler les fessiers. Souvent utilisées pour acquérir de la résistance, elles permettent également de se renforcer musculairement et de gagner en puissance.

 

“Affiner en rendant tonique”, tel est le crédo des zoomers !

 

Les séries d’entraînement avec palmes courtes sont souvent très intenses (fractionné, sprints). En effet, pour profiter au mieux des bénéfices de ce matériel, la fréquence de battements doit être élevée. Et ça tombe plutôt bien puisque l’intensité c’est tout ce qu’on aime !

 

Attention tout de même : une fréquence élevée combinée à une grosse propulsion, peut vite piquoter les jambes. Ne soyez pas surpris !

 

 

Palmes de natation longues

 

Pour celles et ceux qui souhaitent mettre à profit leurs entraînements de natation pour développer leur musculature (dans un but sportif ou esthétique) et pour considérablement gagner en puissance de propulsion, misez sur les palmes longues.

 

De par leur amplitude, elles garantissent un effort musculaire plus important et une sensation de glisse plus intense durant la nage.

 

En effet, et c’est un autre avantage des palmes longues : vous nagez nettement plus vite. Les sensations sont décuplées, vous allez plus loin et vous parcourez plus de distance en très peu de temps !

 

Les palmes de natation longues peuvent être souples ou rigides. Les palmes longues rigides sont un bon compromis entre un travail musculaire profond et un effort cardio-vasculaire intense. Pour cela, ces palmes sont souvent réservées à des nageurs confirmés.

 

J’en viens donc à porter cette fois-ci votre attention sur la nécessité de vous hydrater régulièrement. Les palmes longues sollicitant fortement les muscles des jambes, les crampes ne vont pas longtemps se faire prier !

 

 

LA PLANCHE DE NATATION

 

Vous avez probablement déjà dû croiser la route d’une planche de natation.

 

Pouvant prendre différentes formes, elle reste un flotteur permettant de soutenir les bras à la surface lors d’un travail de jambes. Si cependant vous croisez un jour une planche avec une allure atypique, ne prenez pas peur, c’est probablement un pull-kick. Rien de méchant, c’est seulement un hybride entre une planche et un pull buoy.

 

Deux accessoires en un… On arrête pas le progrès !

 

Quoi qu’il en soit, la planche de natation est un des accessoires de natation les plus polyvalents. Elle peut être utilisée de manières très variées afin d’axer son entraînement sur des parties techniques plus spécifiques. Elle peut même être utilisée pour le travail des bras, rendez-vous compte !

 

Si vous êtes sujet à des maux de dos, ne vous inquiétez pas, il vous sera aussi possible de positionner la planche différemment pour en profiter sans quelque mal que ce soit. Voyez plutôt :

 

materiel-jambes-natation

 

Utilisable pour tout et par tous, la planche est très certainement la meilleure amie du nageur !

 

 

Comme vous avez pu vous en rendre compte, ces matériels sont utilisables individuellement mais également compatibles en tout point.

 

En fonction de vos besoins et envies, utilisez ensemble ou séparément ces accessoires pour fignoler votre technique de jambes, gagner en puissance et noyer la monotonie !

Régis
Nageur National & Dialogue Leader
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Validez votre note
Rédiger un avis
Commentaires

Très bon article sur ce type d'entraînement. Dommage que l'on ne parle pas des entraînements sans palmes qui sont pourtant vraiment très productifs ! J'ai l'habitude, après le 1000 ou le 1500 NL de faire 500 m de battements avec planche et sans palmes : très bon pour les muscles et le gainage, mais aussi pour retrouver rapidement un équilibre musculaire entre les deux jambes, après la pose d'une prothèse de hanche, en ce qui me concerne. Nécessite cependant de faire des mouvements corrects sous peine de s'abîmer le bas du dos (pas de pieds hors de l'eau, le mouvement part de la hanche).


Merci pour les conseils et la vidéo .

Tout est très clair maintenant je dois mettre en pratique.

C'est toujours bien de connaître des éducatifs nouveaux.


Et si on nage sur le dos?


Bonjour,


Merci pour votre commentaire !


Pour travailler vos jambes en dos, les palmes et la planche (si besoin est) sont, tout comme en crawl, les matériels communément utilisés.


Bien sportivement,


Régis - Dialogue Leader Nabaiji


Bonjour,

je pensais qu'en crawl seuls les bras travaillaient 'intensément' (l'effort était de 90%bras et 10% jambes), mais un ami m'a affirmer que les deux parties travaillaient à part égale.

Qu'en pensez-vous? Merci de votre réponse.

Ralph.


Bonjour Ralph,


Merci pour cette très très bonne question !


En effet, même si la notion exacte de pourcentage m'échappe un peu, j'aurais tendance à dire que l'effort effectué par les bras et les jambes est quasiment similaire.


En revanche, en crawl plus que dans les autres nages, la puissance générée par les bras est largement plus forte que celle générée par les jambes. À ce moment là vous pourriez retrouver ce gap des 90% (bras) VS 10% (jambes) !


Sachez par ailleurs qu'en brasse, le contraire est observable.


En espérant avoir pu répondre à vos questions !


Bien sportivement,


Régis - Dialogue Leader Nabaiji


Conseils
jambes-natation

Véritable moteur du crawler, les jambes doivent être entraînées ! Pour cela rien ne vaut un travail technique d’éducatifs [...]

(12) 5
14,99 €*
4.67 / 5 3 avis
    HAUT DE PAGE