BIENTÔT ÉPUISÉ

Combinaison natation néoprène OWS100 1/0mm femme eau temperée

Réf :
8484398
Le plus produit
La combinaison de natation femme permet de nager avec une excellente liberté de mouvement.
Avis utilisateurs
4.05 / 5 22 avis
A partir de
80,00 €60,00 €*

Bénéfices utilisateur

Liberté de mouvement
Composant maille enduite extensible au niveau des bras qui facilite le mouvement
Température d'usage
Néoprène 1,5 et 1,8 mm et maille enduite pour garantir un bon confort thermique
Facilité à mettre / enlever
Empiècements extensibles aux chevilles et poignets. Fermeture éclair dans le dos
Adaptabilité morphologique
Combinaison femme avec découpes étudiées pour souligner la silhouette féminine.

FICHE TECHNIQUE

Composition
Tissu principal : 100.0% Néoprène Tissu intérieur : 87.0% Polyamide, Tissu intérieur : 13.0% Elasthanne Tissu extérieur : 87.0% Polyamide, Tissu extérieur : 13.0% Elasthanne Empiècement : 84.0% Polyester, Empiècement : 16.0% Elasthanne
Conçu pour :
la nageuse qui pratique en extérieur, dans une eau de température supérieure à 20°C
Garantie
2 ans

CONSEILS

Conseils de stockage
Combinaison de natation à stocker dans un endroit sec.

CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT

Conseil d'usage
Pour éviter les frottements au niveau du cou et axiles, utiliser la vaseline ou le mélange de 50% vaseline et 50% lanoline.

Avis utilisateurs

4.05 / 5 22 avis
20 utilisateurs recommandent ce produit
Répartitions des notes

Chez Decathlon, les avis sont fiables.

  • 05 novembre 2019
    Utilisé depuis 2 à 8 semaines
    Achat confirmé
    Bien pour une utilisation...

    Bien pour une utilisation occasionnelle

  • Femme
    50-59 ans
    23 septembre 2019
    Utilisé depuis 1 semaine ou moins
    Achat confirmé
    Parfait

    Parfait

  • Femme
    Moins de 20 ans
    15 septembre 2019
    Utilisé depuis 3 à 6 mois
    Achat confirmé
    Bonne combinaison pour commencer...

    Bonne combinaison pour commencer le triathlon, un peu dur à enlever au début mais faut prendre le coup de main! Sinon bonne sensations dans L’eau

HAUT DE PAGE