motivation-ou-art-de-s-investir

LA MOTIVATION OU L'ART DE S'INVESTIR

Découvrons ensemble les différentes motivations

La natation est un sport où le mental occupe une place très importante. La motivation est l’une des principales clés de la psychologie du nageur puisque c’est elle qui va conditionner son investissement et sa persévérance dans le sport.

Cet article traite de la motivation dans le cadre de la natation mais peut bien sûr s’étendre à tous les autres domaines (études, autres sports, vie professionnelle...)

number1

LA MOTIVATION LIÉE À L’ACTIVITÉ (INTRINSÈQUE)

 

On parle de motivation intrinsèque lorsque celle-ci est liée à la satisfaction ou au plaisir que l’on ressent lors de la nage.

On distingue trois grandes sources de motivation intrinsèque :

Les sensations : la détente ou au contraire la dépense sportive, la sensation de glisse...

L’apprentissage : apprendre à gérer une course, parvenir à un meilleur niveau de technique de nage...

L’accomplissement : Satisfaction de réaliser ses objectifs, de repousser ses limites, d’accroître ses capacités...

number2

LA MOTIVATION LIÉE AUX RETOMBÉES (EXTRINSÈQUE)

 

La motivation extrinsèque est liée à ce qu’apporte l’activité natatoire. Ses retombées, ses conséquences et aboutissements. Il s’agit donc ici d’obtenir quelque chose de la pratique de la natation autre que la satisfaction liée à l’activité.

Il existe trois sources de motivation extrinsèque :

La reconnaissance : respect et admiration d’autres nageurs, parents, coach, amis...

La compétitivité : prouver sa valeur, devenir meilleur que les autres nageurs...

Les récompenses : podiums, gains financiers, qualifications pour des championnats...

number3

MOTIVATIONS DIFFÉRENTES MAIS COMPLÉMENTAIRES

 

Le plaisir de la natation devrait toujours être au centre de la motivation du sportif.

Cependant, il n’est pas rare de constater qu’un nageur peut combiner le fait de vouloir s’entraîner et progresser (motivation intrinsèque) sans pour autant perdre de vue le titre de champion régional ou la qualification en équipe de France (motivation extrinsèque).

Ces sources de motivation peuvent donc cohabiter et ce mélange est un carburant d’autant plus efficace à l’épanouissement du sportif et au soutien de l’intensité de son engagement.

Les recherches de nombreux professionnels portent à croire que la motivation intrinsèque est plus stable et durable que la motivation extrinsèque de par l’épanouissement et l’agrément qu’elle procure. Par conséquent, un nageur uniquement motivé extrinsèquement sera souvent moins persévérant.

Donc, un seul mot d’ordre : « Plongeons-y gaiement ! »

HAUT DE PAGE